On le sentait: c'était comme un fruit mûr, le temps était venu pour que le Championnat valaisan des solistes sacre pour la première fois une jeune fille. La gent féminine formait une nouvelle fois la moitié des finalistes et Mathilde Roh a ainsi apporté, avec la manière, le premier sacre féminin. En quatuors, le Shake Brass confirme son titre en classe supérieure, tandis qu'en classe moyenne, A votre portée détrône le LCCS School Band qui doit se contenter du 4e rang. 
 
Lors de ce 22e Championnat valaisan de solistes juniors et de quatuors (CVSJQ), le Collège des Creusets à Sion a vibré aux sons de quelque 350 instrumentistes inscrits en ce samedi 3 décembre. Comme toujours, la Grande Finale a représenté le clou artistique de la manifestation et un feu d'artifice de virtuosité. 
 
A l’heure du verdict, le titre unique de Champion valaisan toutes catégories est revenu à Mathilde Roh (cornet à la Contheysanne d'Aven et au Brass Band (BB) Constellation) à qui le trio d'experts étrangers a attribué un score record de 99,5 points. Elle précède Gabriel Murisier (alto, Edelweiss d'Orsières et BB Valaisia – 98,5 points) et Loïse Boulnoix (Lyre de Conthey et Ensemble de cuivres valaisan – 98 points). En 22 éditions, c'est la première fois qu'une jeune fille parvient à faire la nique aux concurrents masculins.
 
Les éloges des experts
 
On savait très élevé le niveau des cuivres valaisans. Les experts étrangers de ce 22e CVSJQ ont tenu à le souligner. "Le standard est extrêmement haut, tant techniquement que musicalement. La question n'est pas tant de savoir combien de notes on peut interpréter en dix secondes, mais comment!", a noté le président du jury, Martin Winter. "C'est une agréable surprise de pouvoir rédiger autant de commentaires positifs. J'espère que les 1200 personnes du public ont réalisé l'extraordinaire qualité musicale qui leur a été présentée", a ajouté le musicien britannique.
 
"Ces instrumentistes, qui n'ont même pas vingt ans, ont démontré une formidable maturité musicale", a encore relevé le trompettiste qui fait carrière en Norvège. "La performance victorieuse était telle qu'elle gagnerait toutes les compétitions que je connais", a renchéri son collègue du jury, Harmen Vanhoorne. "Il y a ici une pyramide de solistes de haut vol d'une largeur qu'on ne trouve pas facilement ailleurs", a encore expliqué le Belge, champion d'Europe des solistes en 2010.
 
La relève pointe déjà son nez
 
Lors de la finale des juniors, la moitié des œuvres interprétées était jaillie de la plume de compositeurs valaisans, avec deux œuvres de Bertrand Moren et une du jeune Yannick Romailler. Mais, plus intéressant encore, la championne Mathilde Roh l'a emporté avec une pièce, "The devil's virtuosity", signée par son professeur et directeur, Yvan Lagger. A noter aussi que, pour la première fois depuis Nicole Ritler en 2008, un Haut-Valaisan est parvenu en finale. Benjamin masculin de la finale, Cédric Ritler (Alpina de Wiler, cornet) a remporté une belle 5e place.
 
Chez les minimes (10-13 ans), la victoire est revenue à Adrien Mabillard (Edelweiss de Lens), devant Martin Cordonier (Cécilia de Chermignon) et Oriane Brückel (Lyre de Conthey, BB 13* B). Au palmarès des compositeurs, Eddy Debons et Damien Lagger placent chacun deux solos en finale et couronnent le champion et le vice-champion. "Je n'avais encore jamais entendu des minimes d'un tel niveau, a commenté Harmen Vanhoorne qui jugeait aussi cette finale. Il était difficile de croire que c'était des musiciens d'à peine une douzaine d'années qui jouaient!"
 
Titres à l’instrument: majorité de victoires féminines
 
Outre les finales, le CVSJQ décerne un titre pour chacune des cinq catégories en lice. Seul le bassiste Etienne Dubuis (Echo du Prabé de Savièse) est parvenu à décrocher la victoire tant en cadets (14-16 ans) qu'en juniors (17-20 ans). Les autres  titres des cadets reviennent tous à des jeunes filles: Bridgit Moulin (Stéphania de Sembrancher, alto) et Loïse Boulnoix (La Lyre de Conthey, ECV, cornet) défendent brillamment leur titre 2015 tandis qu'Emma Roh (la sœur de Mathilde, Contheysanne d'Aven et BB Constellation B) s'impose chez les euphoniums et barytons et qu'Elise Jacequemettaz (Edelweiss d'Orsières et EC Ambitus) triomphe chez les trombones. 
 
En juniors, Gabriel Murisier (Edelweiss d'Orsières et Valaisia BB) confirme son succès de l'an passé chez les altos. Mathilde Roh fait la loi chez les cornets, bugles et trompettes. Encore une victoire féminine chez les euphoniums/barytons avec Stéphanie Gaspoz (Echo des Glaciers de Vex, ECV), alors que Jérémie Favre (Concordia de Vétroz et BB 13*) l'emporte chez les trombones.
 
Participation féminine record
 
Cette année, 310 solistes s'étaient inscrits pour se mesurer dans le cadre approprié du Collège des Creusets de Sion pour l’une des plus grandes compétitions musicales de Suisse. Parmi cette foule de concurrents, 145 filles! Avec 46,8%, la proportion féminine a encore grignoté quelques pourcents (44,6% l’an passé), signé un nouveau record et s'approche toujours plus de la parité. Quatre d’entre elles ont d'ailleurs atteint la Grande finale qui, pour la première fois de l'histoire du concours, a sacré une jeune fille.
 
Pour juger tous ces concurrents, les organisateurs avaient engagé neuf experts, dont trois étrangers qui sont tous des solistes réputés au plan international: Martin Winter (GB), ex-principal cornet de la fameuse Desford, Harmen Vanhoorne (BEL), principal cornet du BB Buizingen et champion d’Europe des solistes en 2010, ainsi que Brett Baker (GB), solo trombone de la Black Dyke. Ils étaient accompagnés par six jurés suisses: Corsin Tuor (LU), Jean-Claude Kolly (FR), Christoph Luchsinger (TG), Jan Müller (BE), Nicolas Papaux (FR) et Daniel Bichsel (BE).
 
Une chance sur trois de se qualifier
 
Le déroulement du concours voit les éliminatoires se tenir le matin. Le championnat proprement dit se déroule l'après-midi tandis que les finales des minimes et des juniors se passent en soirée dans la grande salle polyvalente des Creusets. Il y a un seul jury pour les qualifications du matin qui restent un obstacle toujours très difficile à franchir. En effet, seuls 80 solistes (répartis également entre les 102 petits et 110 gros instruments) ont eu le droit de jouer l’après-midi (dès 13h30) dans le cadre du Championnat valaisan où les experts fonctionnent en tandem. Soit, grosso modo, une chance de qualification sur trois! Et ensuite, une sur dix pour accéder à la Grande Finale! 
 
Résultats et classements complets sur www.cvsjq.ch.
 
NOTE AUX RÉDACTIONS
Pour plus d'information: s'adresser à Jean-Raphaël Fontannaz, chef de presse, Tél. 079 250 90 29
 
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
((1er encadré))
Quatuors: la révolution en classe moyenne
 
En classe supérieure de cette 20e édition du concours des quatuors (cette catégorie n’a été ouverte qu’en 1997), les champions en titre, Shake Brass, ont conservé leur titre sans coup férir: leur interprétation de la «Phantasie» du compositeur britannique John Golland a récolté 94 points, distançant nettement le quartette V comme… de la famille Vuignier (82 points). 
 
Dans la catégorie moyenne, sept formations étaient en lice sur «Household’s Ghost», une œuvre commandée spécialement au jeune compositeur valaisan Ludovic Neurohr: A votre Portée! de St-Maurice (88 points) s'impose d'un souffle devant le Gold Quartett de Conthey/Vétroz (87) et Mineva de Bagnes (86). Tenant du titre, le LCCS School Band Quartet, composé d'anciens élèves du Collège des Creusets où se tient le concours, doit se contenter du 4e rang.
 
 
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
((2e encadré))
Les Chermignonards sont venus en force 
 
Au plan des communes, c'est désormais Chermignon qui envoie le plus grand nombre de concurrents (25), devant un duo entremontan, Orsières (22) et Bagnes (21). Suivent de gros bataillons du Centre avec Nendaz (18), Conthey (15), Vex à égalité avec le petit village de Liddes (12), puis Vétroz (10). Dans le top ten, on trouve encore, la capitale Sion, ex-aequo avec Ardon et Lens, à neuf concurrents. 
 
Au palmarès des sociétés de musique qui envoient une dizaines de solistes, c’est très serré en tête entre l'Ancienne Cécilia de Chermignon (17) et la Concordia de Bagnes (16), qui précèdent un trio à 12 solistes inscrits: la Contheysanne d’Aven, la Rosablanche de Nendaz et l'Echo d'Orny d’Orsières. Cette dernière est suivie par ses voisins, l'Edelweiss d’Orsières et l’Union instrumentale de Liddes (11). Le classement des dix premiers est complété par l’Edelweiss de Lens (10) ainsi que par l’Echo de la Dent-Blanche des Haudères et l’Echo des Glaciers de Vex (9). 
 
 
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
 
((3e encadré))
Loïse Boulnoix, plus jeune soliste de la Finale
 
Le succès de ce 22e CVSJQ récompense aussi la générosité des sponsors principaux, la Loterie Romande, la Raiffeisen, Energies Sion Région (esr), l’Etat du Valais et l’Association cantonale des musiques valaisannes. Au niveau des prix spéciaux, le prix du «Nouvelliste», qui distingue le plus jeune participant à la Grande Finale, est allé – pour la seconde année consécutive – à Loïse Boulnoix qui ne fêtera ses 16 ans que le 21 janvier prochain. 
 
Quelque 200 bénévoles collaborent pour assurer la réussite de la manifestation qui est organisée par la Persévérante de Plan-Conthey, la Marcelline de Grône et la Concordia de Vétroz. Les éditions précédentes avaient chaque fois attiré plus de 1200 de personnes pour suivre ces joutes de haute qualité musicale.
 
Depuis sa fondation en 1995, le CVSJQ, l’une des plus grandes compétitions musicales de Suisse, a permis à exactement 6981 jeunes (âgés de dix à vingt ans) de se mesurer. Le concours est réservé aux instruments de cuivre: cornet, bugle, trompette, alto, baryton, euphonium, trombone et basse. Si l’on y ajoute les 790 musiciens qui ont participé au concours des quatuors, on aboutit à une participation totale de 7753 jeunes en lice. 

Mathilde Roh signe la première victoire féminine

On le sentait: c’était comme un fruit mûr, le temps était venu pour que le Championnat valaisan des solistes sacre pour la première fois une jeune fille. La gent féminine formait une nouvelle fois la moitié des finalistes et Mathilde Roh a ainsi apporté, avec la manière, le premier sacre féminin. En quatuors, le Shake Brass confirme son titre en classe supérieure, tandis qu’en classe moyenne, A votre portée détrône le LCCS School Band qui doit se contenter du 4e rang. Continuer la lecture

Le quatuor Shake Brass est déjà assuré de sa victoire!

Les compositeurs valaisans ont déjà gagné!

C’est comme aux élections, le vote des 310 concurrents du Championnat valaisan de solistes est clair: ils préfèrent exécuter des morceaux valaisans. Pour la première fois le podium des compositeurs les plus interprétés est monopolisé par les musiciens du cru. Dans l’ordre: Eddy Debons (qui sera joué 81 fois!), Bertrand Moren (33x) et Gilles Rocha (21x). Il y aura de la belle musique le samedi 3 décembre aux Creusets à Sion. > Continuer la lecture

Qui remportera le trophée de l'Association cantonale des musiques valaisannes?

Va-t-on vivre une première victoire féminine?

Le champion sortant, Lionel Fumeaux, barré par l’âge, le 22e Championnat valaisan des solistes s’annonce très ouvert. Les autres garçons finalistes en 2015, William Birrer et Gabriel Murisier, risquent fort de retrouver la même armada féminine: Adline Vouillamoz, Mathilde Roh, Loïse Boulnoix ou Léonie Coquoz! Les 350 instrumentistes en lice samedi 3 décembre à Sion vivront-ils une première victoire féminine? Continuer la lecture

Le champion valaisan 2015 toutes catégories, Lionel Fumeaux.

Lionel Fumeaux fait la leçon aux jeunes

C’était sa dernière chance de remporter le Championnat valaisan des solistes et il l’a saisie: Lionel Fumeaux s’est imposé devant William Birrer et Adline Vouillamoz. Le musicien de Vétroz s’est ainsi offert un cadeau d’anniversaire anticipé: il aura 20 ans le 11 décembre prochain. En quatuors, Shake Brass triomphe d’AC/DC en classe supérieure tandis que le LCCS School Band gagne en classe moyenne.
Continuer la lecture

Exceptionnellement ouvert aux adultes

Pour marquer son 20e anniversaire, le Championnat valaisan des solistes a choisi d’ouvrir la compétition aux adultes. Pour la première fois, les instrumentistes de vingt ans et plus pourront se mesurer le dimanche 7 décembre prochain à Sion. A cette fin, le délai d’inscription est prolongé jusqu’au lundi 30 juin.

Continuer la lecture

Damien Lagger: de la coulisse à la lumière

Journée faste pour Damien Lagger: non seulement l’une de ses compositions servait d’imposé chez les quatuors. Mais il s’est surtout imposé en soliste, devant le favori Jérémy Coquoz et le jeune William Birrer. Chez les minimes, victoire de Loïse Boulnoix. En quatuors, Jass Quartet confirme en classe moyenne tandis qu’AC/DC l’emporte en classe supérieure.

Continuer la lecture